Vingt astuces pour réduire le coût des services Azure

04.09.2023
comment réduire les coûts des services Azure image selectionnee

Introduction 

Microsoft Azure fournit une plate-forme de cloud computing (informatique en infonaugique…) robuste et évolutive pour les entreprises. Bien qu'Azure offre de nombreux services puissants, la gestion des coûts est essentielle pour optimiser vos dépenses cloud. Discutons de vingt astuces efficaces pour vous aider à réduire le coût des services Azure tout en maintenant les performances et les fonctionnalités. 

1. Dimensionnez correctement vos ressources: examinez régulièrement votre environnement Azure pour identifier les ressources sous-utilisées ou surdimensionnées. Ajustez la taille des ressources pour répondre avec précision aux exigences de la charge de travail. Azure Advisor et Azure Cost Management peuvent fournir des informations pour optimiser l'allocation des ressources. 

2. Utilisez le balisage des ressources: implémentez le balisage des ressources pour catégoriser et organiser vos ressources Azure en fonction d'attributs tels que le service, le projet ou le centre de coûts. Cela permet un meilleur suivi, contrôle et optimisation des coûts. 

3. Tirez parti des instances réservées Azure: les instances réservées Azure (RI) vous permettent de vous engager à utiliser des instances de machine virtuelle spécifiques sur une durée d'un ou trois ans, ce qui vous permet de réaliser des économies importantes par rapport aux instances à la demande. Évaluez les exigences de votre charge de travail et envisagez de tirer parti de l'IR pour réduire les coûts. 

4. Tirez parti d'Azure Hybrid Benefit: utilisez Azure Hybrid Benefit pour appliquer les licences locales existantes aux machines virtuelles (VM) Azure. Cet avantage peut entraîner des économies substantielles, en particulier pour les charges de travail Windows Server et SQL Server. 

5. Optimisez la mise à l'échelle et la planification automatiques: mettez en œuvre la mise à l'échelle automatique pour ajuster dynamiquement les ressources en fonction de la demande. Cela garantit que vous disposez de la bonne capacité à tout moment. Utilisez la planification pour démarrer et arrêter automatiquement les ressources, en minimisant les coûts lorsqu'elles ne sont pas nécessaires. 

6. Choisissez les bonnes options de stockage: analysez vos besoins en stockage de données et sélectionnez le niveau de stockage Azure approprié. Différentes options de stockage, telles que Blob Storage, File Storage ou Azure Data Lake Storage, ont des coûts et des niveaux de performances variables. Optimisez les choix de stockage en fonction des besoins de votre application. 

7. Surveillez et optimisez le transfert de données: les coûts de transfert de données peuvent s'accumuler rapidement. Surveillez et optimisez le transfert de données entre les régions, les services et Internet. Utilisez des services comme Azure Traffic Manager ou les réseaux de diffusion de contenu (CDN) pour réduire les coûts et améliorer les performances. 

8. Implémentation d'une architecture sans serveur: tirez parti des services sans serveur d'Azure, tels qu'Azure Functions et Logic Apps. Ces services offrent une tarification à l'utilisation, vous permettant de ne payer que pour l'utilisation réelle. En éliminant le besoin d'une infrastructure dédiée, vous pouvez réduire considérablement les coûts. 

9. Utilisez Azure Cost Management: Azure Cost Management fournit des informations sur vos dépenses Azure, ce qui vous permet de définir des budgets, de suivre les coûts et de générer des rapports. Surveillez et optimisez régulièrement vos dépenses à l'aide de cet outil pour identifier les opportunités de réduction des coûts. 

10. Utilisez des machines virtuelles Azure Spot: les machines virtuelles Azure Spot offrent des prix considérablement réduits par rapport aux machines virtuelles classiques, en utilisant la capacité Azure inutilisée. Bien que les machines virtuelles Spot puissent être préemptées à court terme, elles sont idéales pour les charges de travail tolérantes aux pannes ou non critiques, offrant des économies substantielles. 

11. Optez pour des machines virtuelles à faible priorité: Azure Batch fournit des machines virtuelles à faible priorité disponibles à des prix très réduits. Ces machines virtuelles sont idéales pour le traitement par lots, les tests et les charges de travail hors production, offrant des économies de coûts significatives. 

12. Utilisez la tarification Azure Dev/Test: la tarification Azure Dev/Test propose des tarifs réduits à des fins de développement et de test. Profitez de ce modèle de tarification pour réduire les coûts lors des phases de développement et de test de vos projets. 

13. Utilisez des bases de données sans serveur: Azure propose des options de base de données sans serveur, telles qu'Azure SQL Database sans serveur, qui ne facture que l'utilisation réelle. Cela peut entraîner des économies de coûts, en particulier pour les applications avec des charges de travail variables ou sporadiques. 

14. Utilisez Azure Cost Alerts: configurez Azure Cost Alerts pour recevoir des notifications lorsque les dépenses dépassent des seuils spécifiques. Cela vous aide à surveiller et à contrôler de manière proactive les coûts, vous permettant de prendre des mesures immédiates si les dépenses augmentent de manière inattendue. 

15. Optimisez Azure Data Factory: affinez les pipelines Azure Data Factory pour optimiser l'utilisation des ressources et minimiser les coûts. Tenez compte de facteurs tels que l'exécution parallèle, la compression des données et les modèles d'intégration des données pour réduire le temps de traitement et les coûts associés. 

16. Implémentez des mécanismes de mise en cache: utilisez Azure Cache pour Redis ou Azure CDN pour mettre en cache les données fréquemment consultées. La mise en cache peut réduire considérablement les coûts de transfert de données et améliorer les performances des applications en réduisant la nécessité d'extraire les données à plusieurs reprises de la source. 

17. Utilisez la tarification ponctuelle pour Azure Kubernetes Service (AKS): Azure Kubernetes Service prend en charge la tarification ponctuelle, ce qui vous permet d'exécuter des clusters AKS à moindre coût. La tarification ponctuelle peut être mise à profit pour les charges de travail flexibles et tolérantes aux interruptions potentielles. 

18. Mettre en œuvre la gouvernance et les politiques des coûts: Établissez des pratiques et des politiques de gouvernance des coûts pour appliquer des mesures de contrôle des coûts dans toute votre organisation. Cela garantit que les équipes adhèrent aux meilleures pratiques et optimisent l'utilisation des ressources, ce qui entraîne une réduction des coûts. 

19. Tirez parti des API Azure Cost Management: utilisez les API Azure Cost Management pour accéder par programmation aux données de coût et les intégrer dans vos processus de gestion des coûts ou vos tableaux de bord personnalisés. Cela permet une surveillance, une analyse et une optimisation automatisées des coûts. 

20. Explorez les offres économiques d'Azure: tenez-vous au courant des offres économiques d'Azure, telles que les machines virtuelles Azure Spot, les réservations Azure et Azure Hybrid Benefit. Microsoft introduit régulièrement de nouveaux programmes de réduction des coûts qui peuvent fournir des économies importantes pour des scénarios spécifiques. 

Conclusion 

La réduction du coût des services Azure nécessite une approche proactive et une combinaison de stratégies. En mettant en œuvre les vingt astuces décrites dans cet essai, y compris le dimensionnement correct des ressources, l'utilisation de réservations et d'instances ponctuelles, l'optimisation du stockage et la mise en œuvre d'une architecture sans serveur, vous pouvez contrôler efficacement les coûts tout en bénéficiant de la puissance et de la flexibilité de Microsoft Azure. Surveillez et ajustez régulièrement votre environnement Azure pour garantir une optimisation continue des coûts et maximiser la valeur de vos investissements dans le cloud. 

Intéressés à en savoir plus? Notre formation certifiante Microsoft Certified: Azure Administrator Associate (AZ104) traite de tous les aspects techniques vous permettant de bien comprendre les enjeux de facturation, ainsi que d’une utilisation optimale de votre locataire Azure.